Que faire en Irlande en une semaine ? Partie 2

Voici la suite de nos aventures en Irlande:

Jour 4: Cliffs of Mother à Liscannor > Dunguaire Castle

Nous avons pris la route très tôt en direction des Cliffs of Moher afin d´éviter les bouchons lors de la traversée du centre-ville de Galway. Nous avons eu de la chance car il y plû uniquement durant le trajet en voiture et nous avons pu effectuer les visites de la journée au sec.

americano

Arrivées à Liscannor, les Cliffs sont très bien indiquées et vous pouvez payer l´entrée (6 € par personne) directement au guichet du parking.

La première chose que nous avions vu en arrivant, est une demande en mariage. Apparemment, l’endroit est très prisé pour ce genre d´évènements ou pour renouer les vœux de mariage. Personellement, je n´y ai pas vu la magie du romantisme car c´est assez touristique comme endroit. Nous nous sommes promenées près des falaises pendant 2 heures, le paysage est quand même bien impressionant.

cliffs-moher

Il est conseillé tout de même de couvrir vos oreilles si vous êtes fragiles car le vent souffle énormement.
Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtées au château de Dunguaire, un tout petit édifice pas vraiment haut dont le prix d´accès ne vaut pas 6 euros selon moi. Il n’y avait pas beaucoup à voir et la vue depuis le sommet n’était pas spectaculaire. Ce sont des petits bourgs qui n´ont pas d´utilité militaire.

dungaire-castle
Le soir, nous avons mangé au pub, un bon plat régional avec de la sauce au curry à l’ail tout en regardant un match de football dans la bonne humeur irlandaise. Les irlandais vont très vite venir discuter avec vous et garderont leurs distances si jamais vous ne souhaitez pas entamer de discussion.

Jour 5: Équitation, jogging et méditation

Dans la matinée, nous avons fait un peu de sport: certaines d’entre-nous sont allées au centre équestre pour faire une heure de cheval (il faut compter 25 euros), moi je suis allée faire mes 10 km sur la plage. J´adore découvrir des lieux tout en courant, encore mieux lorsque le soleil brille !

cimetiere-irlande

L´après-midi, nous sommes allées au «Birgit´s Garden», des jardins respectant les traditions celtiques des femmes. Situés, à 15km depuis Galway en direction d´Oughterard, vous ne trouverez pas d´adresse sur les prospectus mais vous trouverez un panneau sur la route vous invitant à tourner, il ne faut pas louper ce dernier.

birgits-garden

L’entrée aux jardins coûte 5,50 euros et vaut vraiment le coup : un fabuleux jardin où les quatre saisons sont représentées ainsi qu´une maison ronde idyllique pour y méditer.

Jour 6: Les îles Aran – Inis Mór

Le lendemain, nous étions heureuses de pouvoir nous rendre aux îles d´Aran. Le parking en face de la compagnie de ferry coûte 5 euros. Parmi les 3 îles, nous nous sommes décidées pour Inis Mór, la plus grande des îles d’Aran. L’aller-retour coûte 25 euros. Normalement, je n´ai rarement le mal de mer, mais le trajet d´une heure en mer, a failli mal se passer pour mon estomac.

ferry

Après ce trajet en mer plein de remous, nous avons cherché un supermarché où acheter du coca pour nous remettre de cette virée en bateau. Les habitants de l´île nous ont suivi partout pour vous vendre leurs services : vélo, balade en cheval, excursion en bus…
Cela nous a un peu ennuyé, mais finalement, on est tombé sur Bertie qui nous a emmené en bus pour 5 euros par personne. Ce guide excentrique nous a fait mourir de rire avec ses histoires insolites et nous avons en rien regretté cette virée !

bertie
Bertie nous à montré des petits cimetières, des églises et des écoles avant de nous déposer à Oun Aonghasa, une ancien fort celtique en pierre. Il faut bien 20 minutes pour s´y rendre à pied après avoir payé le droit d´entrée qui revient à 2 euros. Une fois, en haut, c´est magique, c´est le grand vide, la mer droit devant, j´ai rarement vu un spectacle aussi magnifique. J’ai préféré mille fois cet endroit où l´on voit moins de touristes, par rapport aux falaises de Moher.
Notre guide farfelu est venu nous rechercher et nous a montré d´autres lieux de son île avant de nous déposer devant le ferry.

Pour notre dernier dîner en Irlande, nous avons choisi un restaurant de poissons, qui est très facilement accessible et offre une vue imprenable sur la plage de Furbo à mi-chemin entre Galway et Spideal : Les Padraicins. La nourriture est délicieuse pour un prix imbattable. J´ai commandé en entrée des crevettes et des champignons à l’ail puis du saumon frais. C´était simplement orgasmique la fraîcheur du poisson ! (désolé pour l´expression, mais en Allemagne, le poisson frais, c´est rare)

paidricins

Jour 7: Retour au bercail

Le dernier jour, nous avons dû restituer la voiture de location. La dame du comptoir nous a arnaqué en nous comptant une prestation déjà incluse sur notre voucher (il est clairement indiqué « first additional driver included»). Elle insistait sur le fait que le terme « additionnal» était une erreur (elle a même rayé de son stylo !), et que c´est juste le conducteur qui est inclus, tout est bon pour se faire de l´argent. Je ne peux vous recommander l´agence d´Entreprise en centre-ville de Galway, c´est une vraie catastrophe.

Nous ne voulions pas gâcher notre séjour par cet évènement et on a pris tous les documents afin de faire une réclamation depuis l´agence de réservation.

Nous avons pris le bus vers l’aéroport de Dublin, cette fois-ci avec la compagnie Buseirann – que je ne vous recommande pas non plus. Mes amies avaient pris 6 tickets sur internet aller-retour et comme je n´ai pas pris l´aller, mon billet n´a pas pu être pris en compte, et j´ai dû repayé 15 euros, une vraie arnaque à touristes cette île ! Le chauffeur était vraiment désagréable et le bus s´arrêtait partout. Très mauvais départ depuis Galway mais on a fini par se faire de belles parties de Taboo et de se remémorer de bons moments passés en Irlande avant de rentrer à la maison.

Leave a Reply