Un week-end ski à Engelberg

Cette année, je suis enfin partie au ski après 10 ans d´abstinence. J´étais quelque peu ennuyée de partir car finalement on a passé plus de temps dans le train que sur les pistes. Mais l´air de la montagne, même pour deux jours, cela vaut le coup!


Depuis Cologne, il faut 4 heures de train jusqu´à Bâle. Puis 3 heures pour rejoinder Engelberg. Nous étions logée dans la pension St. Jakob pour les nuits de vendredi et samedi, avec petit-déjeuner inclus, plutôt copieux entre 8h et 10h. Les chambres sont très confortable et l´on est bien au chaud. Le personel est très sympathique et est disponible pour toute demande. Attention, en Suisse, les prises sont différentes qu´en France, il faut demander un adaptateur ou emmener le sien!

Après s´être installé dans les chambres, nous nous sommes dirigés vers la piste de luge du domaine de Titlis, (10 minutes à pied depuis la pension). C´est un dénivelé de 3 km, il faut prendre le funiculaire en haut duquel, les luges en bois sont mises à notre disposition. Et en pleine nuit, on se laisse glisser au moins 3-4 fois dans la soirée. Chacun avait sa tactique pour descendre la piste le plus vite. L´on peut s´accrocher en chaine et descendre tous ensemble mais attention en cas de dérapage, cela peut faire mal!

Après, il faisait faim, donc nous avons cherché de quoi manger. Il était tout de meme 22h et les restaurants étaient fermés. Je peux vous dire que l´acceuil a 22h n´est pas chaleureux lorsque l´on demande où l´on peut encore trouver à manger mais bref. Une pizzeria nous a fait une super pizza, par contre, la Suisse, c´est cher: 20 euros la pizza margarita. Mais qu´est ce que c´était bon, surtout lorsque l´on a rien mangé de la soirée.

Le samedi matin, après avoir découvert les bleus de la veille dûs aux chutes en luge, nous sommes allés prendre skis et bâtons au magasin situé en bas du domaine de Titlis et aprés avoir pris notre pass journée, nous sommes montés à 3.020 mètres d´altitude et on a découvert le bleu du ciel et un super soleil, un paysage de rêve. La montagne, c´est vraiment le paradis, y a pas à dire. Le matin, je me suis pas trop lancée sur les pistes corsées mais l´après-midi, ca allait mieux tout de même. Il y a de nombreuses huttes où l´on peut boire du vin chaud et manger un morceau. Le domaine de Titlis, 82 km de pistes, est quand même super sympa, ce qui est bien, c´est que nous n´avons pas trop fait la queue pour prendre les remontées mécaniques.

Le domaine offre aussi d´autres possibilités comme escalade sur un glacier, raquettes, ski de fond, descente en bouée et des pistes pour les surfeurs.

Le soir après une bonne douche, on est allé manger une fondue à l´Eienwäldi. Le restaurant est charmant avec un groupe de musique, mais la fondue, en elle-même n´était pas trop de mon goût. Ensuite, nous avons passé la soirée dans un bar, le Yucatan et puis nous avons fini la soirée dans un club, situé dans le creux de la montagne, on a dû passé par un tunnel, le club était très sympa avec une table de baby-foot, le Spindle.

Le lendemain, on a juste le temps d´une promenade en montagne pour profiter encore de l´air frais avant de repartir vers Cologne. Un super week-end au ski avec plein de bons souvenirs.

Week-end marché de Noel de Cologne
2 filles, 28 choses à faire à Berlin – Jour 1