Thailande: première étape Bangkok!

Les 2 vols avec la compagnie aérienne Etihad depuis Amsterdam avec 3 heures d´escale à Abu Dhabi se sont bien déroulés. La place ne manque pas pour les jambes, les repas sont délicieux (couscous, taboulé, boulgour,…) et ils répondent à toutes les demandes.

Le taxi vers l´aéroport : arnaque numéro 1

Une fois arrivée à l´aéroport de Bangkok Suvarnabhumi vers 21h30 heure locale, je retire des bahts au distributeur avec ma visa (c´est le plus intéressant), le taux du jour était à 1 EUR = 40,85 THB. Je file acheter une bouteille d´eau de 50cl (7 THB, soit 17 cents) pour faire de la monnaie pour le taxi. Normalement, je me serais aventurée à prendre le train, mais je me dis qu´il faut un temps d´acclimatation et surtout il faisait nuit. Je me tourne vers les taxis publics, ceux équipés de taximètres, l´hôtesse vous donne une fiche remplie pour éviter les arnaques. Bien entendu, je tombe sur un qui a pas mis son taximètre dès le début, mais bon, si je lui raconte aussi que c´est ma première fois en Thaïlande, ça lui a préparé le terrain. Il suffit simplement de lui faire remarquer. Il faut payer, en plus de la course, la taxe d´aéroport de 25 THB et celle de l´autoroute 35 BHT en tout 300 THB (soit 7,34 EUR le trajet). En chemin, il m´explique ce qu´il faut voir et surtout la bière qu´il faut goûter, oui, il est quand même sympa.

L´hôtel que j´ai trouvé est le Smile INN, je paye 13,50 EUR la nuit pour une chambre simple avec la clim et douche privée, il faut juste laisser 1000 THB de caution en liquide. Parfait pour les 3 premières nuits.

3h de détente au Spa

Après seulement 5 heures de sommeil, je pars à l´aventure dans Bangkok avec l´idée en tête d´aller me faire plaisir dans le spa le plus apprécié de Bangkok selon la communauté de Tripadvisor. Le spa est situé à 8 kilomètres de l´hôtel que je voulais faire à pied. Je prends en passant sur le marché Bobae, mon petit déjeuner : un sachet d´ananas saupoudré de sucre au chili, super bon et beaucoup d´eau car il fait chaud pour 66 cents le tout.

Finalement, je me perds car le nom des rues est illisible, c´est majoritairement écrit en thaï et peu de thaïlandais parlent anglais pour t´aider. Je tombe dans un marché où j´ai apprécié les odeurs des légumes et des épices.

Je suis tombée ensuite sur une université et j´ai vu les étudiantes repartir sur les motos. Ben moi aussi, allez, on est parti ! Je donne l´adresse au monsieur qui me donne un casque et en 30 minutes on est arrivé devant le spa. J´adore la moto ! Se faufiler entre les voitures (car il y a du trafic quand même) permet de gagner un temps fou que vous perdrez en tuk-tuk par exemple. Prix de la course : 2,50 euros.

Il me dépose au « So Thai Spa » où j´ai été chaleureusement accueillie. Je n´avais pas de réservation mais ils m´ont pris de suite. J´ai choisi un forfait de 3h avec massage des pieds, du corps et gommage corporel pour 1800 THB. Alors, le gommage s´était bien… et pour le massage, j´ai dormi à moitié… Les massages thaï en Allemagne sont quand même bien mieux, j´ai été déçue de la prestation pour ce prix-là mais bon j´y allais surtout pour le gommage.

Après ma sieste, ils m´ont demandé où je souhaitais aller car un taxi m´attendais. Je lui dis que je repars en moto voir la plus grande tour de Bangkok, la Bayoke Sky Tower qui mesure 300 mètres de hauteur (adresse : 22 Th Ratchaprarop, Pratunam). Pour les motos, vous retrouvez les chauffeurs en coin de rue, ils portent un gilet orange, la course me revient aussi dans les 2,50 euros !

Tour Bayoke

L´accès de la tour est gratuit jusqu´au 19 ème étage. Pour accéder à la plate-forme panoramique du 83ème étage, le ticket coûte 300 THB (7,34 euros) avec une boisson incluse (je prends un « coca » thaï).

On voit toute la ville mais cela n´a rien d´impressionnant en fait. Ça doit être plus sympa la nuit d´où l´idée de me prendre un hôtel dans les hauteurs avec piscine avant de reprendre mon dernier vol vers Düsseldorf. A suivre.

Shopping à Pratunam et au Platinum

Je redescends de la tour et vois une rue bien animée, c´est le marché de Pratunam. C´est parti pour du shopping : des halles remplies de fringues et un centre-commercial, le « Platinum » sur 6 étages rempli lui-aussi de fringues et d´accessoires. Le rêve pour celles qui adorent le shopping !

Voici des idées de prix : les vestes à 7 euros ou t-shirts américains pour 6 euros.

Mais je ne comptais pas faire du shopping ! Du moins pas ici, car j´ai entendu parler qu´en Malaisie, ce serait mieux. Attention, les tailles sont généralement des tailles uniques, et si ce n´est pas le cas, les prix varient en fonction de la taille, plus vous êtes grands, plus vous paierez cher. Faites attention à la qualité également en retournant les coutures (si les fils sont en nylon, ça ne passera pas au lavage) et touchant les différentes matières ou en réfléchissant comment vous allez les laver. Je n´ai pas vraiment apprécié que de nombreuses boutiques n´affichaient pas les prix sur des étiquettes donc pas top pour les touristes. Exemple : j´ai vu les mêmes tongs achetées au marché du matin vendues 4 fois plus chers en magasin.

J´ai finalement acheté deux bracelets en cuir à 4,50 euros chacun (c´est presque les prix d´H&M) et une blouse soldée d´une marque thaïlandaise à 3,60 euros.

Après quoi, il faisait faim, donc j´ai trouvé dans la rue du poisson fris avec du chou et sauce épicée pour 73 cents. Un vrai délice, je ne veux pas savoir ce qu´il y a comme fruits de mer dedans : D.

 

Avant que la nuit tombe, je reprends la taxi-moto et file vers China Town avant de tomber comme une mouche dans mon lit. A propos de mouche : aucune piqûre de moustiques pour l´instant, je croise les doigts !

Temples Big Buddha, Happy Buddha, Wat Benchama Bophit, Wat Saket

Le lendemain, je pars à la découverte des temples, pas loin de l´hôtel, j´accède au « Wat Saket » dans un lieu appelé le « Golden Mount » car il est situé en hauteur.

Juste avant l´entrée, je me fais harcelée pour que je monte dans le tuk-tuk qui me fera une course afin de visiter 4 temples et 2 centres d´exportations thaïs pour 20 THB, soit 50 cents. L´entrée aux temples est gratuite. Pas cher, donc je lui dis ok, même si le tuk-tuk ne m´attire pas du tout car on ne voit rien sous la carriole. Pour les temples du Big Buddha et le deuxième, c´était sympa et depuis celui de Wat Saket, on a une vue terrible sur la ville.

Arnaque numéro 2 : les bijouteries et la semaine du gouvernement

Je suis arrivée au 3éme, qui était fermé, et là, je croise un français, Vincent, avec qui je sympathise qui me fait un speech sur le « SNP Jewelery », une boutique de pierres précieuses, principalement du saphir en m´expliquant que c´est la semaine du gouvernement qu´on ne paye pas la taxe de 195% et que comme par hasard, c´est ouvert au particulier que cette semaine. Ce Vincent me montre sa facture et m´explique qu´il se rend à Paris, Place Vendôme, pour les revendre que je devrais tenter le coup. Ça sent l´arnaque à plein nez, comme si, j´allais acheter des bijoux sans l´avis d´un expert. Et le tuk-tuk me dépose bien au SNP où je suis rentrée par curiosité et j´ai senti le malaise directement donc je suis sortie aussi vite. Devant le deuxième magasin du même genre, je refuse de rentrer, le chauffeur me supplie de descendre aller voir car il reçoit une prime pour cela. Je me suis énervée… Finalement, ça s’est vite réglé et il m´a emmené gratuitement vers une rue bien connue des backpackers car l´on y trouve de nombreuses guest houses.

Quartier de Khaosan Road

Là aussi, vous y trouverez des rabatteurs qui vous disent où il faut aller, vu que je suis énervée, je lui dis que je ne suis pas un ATB (distributeur de la banque locale) et je finis par me balader avec mes écouteurs. Les fringues sont sympas mais bien plus chères qu´au Platinum. Je vois des européens (enfin !) : on mange des nouilles avec œufs et poulet pour 45 THB (50 cents) la part. Pour éponger le tout, je vais goûter la bière locale : Chiang (Attention, on ne peut acheter de l´alcool qu´après 17h dans les supermarchés). Je négocie deux t-shirts pour les enfants des copines et je rentre cette fois-ci à pied à l´hôtel.

Visas, passeport, formalités d’entrée…conseils pour préparer au mieux votre voyage
Formalités pour partir en voyage à l’étranger