New York : Parcs, rooftop et fermes urbaines

Je suis fan de parcs, d´espace verts et New York regorge d´une multitude de trésor et est très avancée sur le sujet de fermes urbaines. J´ai visité 3 endroits merveilleux où j´y ai fait du volontariat pour les 2 premiers d´entre-eux. Si ce sujet vous intéresse, n´hésitez pas à m´écrire je vous donnerai des adresses, j´ai toute une liste.

Hell´s Kitchen Rooftop Garden

Située sur le toit de la Metro Baptist Church sur la 410 West 40th Street, ce projet de petite petite ferme urbaine a vu le jour en Juin 2011 par les volontaires de la communauté de l´Église. J´ai rencontré Bethy et d´autres volontaires venus passer 3h sur ce rooftop idyllique. On se présente chacun notre tour et nous expliquons pourquoi nous sommes là pour aider. Ensuite, Bethy nous explique quelques faits sur le projet et répond à nos questions. Le but du projet est de sensibiliser les jeunes à la nourriture locale, de montrer que même en plein milieu d´une ville, faire pousser des légumes est possible, cela s´apprend. Les premières saisons ont vu des échecs car, comme on le voit sur des photos, ce sont des petites piscines pour enfant et les pigeons venaient picorer les graines, jusqu´à ce qu´ils mettent des grilles dessus. Pourquoi ces 52 piscines ? L´église est ancienne et donc il est très important de contrôler le poids que peu supporter le toit. On sait combien pèse une piscine, terre et eau comprise. On pourra aussi plus facilement les déplacer s´ il le faut.

Ils compostent aussi et invitent les voisins à apporter leurs déchets pour faire de l´engrais et un sol de meilleure qualité.

Bethy nous répartit par équipe de 3 autour de quelques piscines et nous explique quoi faire. Il faut ramasser les salades, les herbes. C´est un plaisir de voir de jeunes pousses de basilique, ou de sentir les odeurs. Voici une idée de ce qui y pousse : basilique, concombre, ail, romarin, tomate, radis, poivrons, laitue, mûre, pomme de terres, endives, oignons,…

A la fin, tout est soigneusement pesé et cuisiné pour les personnes ayant besoin d´un bon repas.

Invasive Removal du Highbridge Forest par NYRP

L´association NYRP, New York Restoration Project, a été créé en 1995 par la chanteuse Bette Midler qui voyait les parcs et jardins de New York dépérir. Aujourd´hui, elle compte 114 jardins communautaires et deux équipes chargées de deux forêts de NYC dont celle de Highbridge sur la 190th.

J´y suis allée un dimanche de 10h30 à 13h. J´ai rejoint la Forest Crew de Peter, un mec adorable qui est chargé du maintien de la forêt d´Highbridge dans le nord de Harlem avec son équipe. On signe une décharge et on nous donne des gants et outils. On nous sensibilise sur les plantes à arracher et celles à conserver. Attention aussi à la plante Poison Ivy Vine à ne pas toucher. Je rigole moins déjà mais je porte un t-shirt long, un pantalon et bref, pas un bout de peau n´est découvert, cela devrait aller.

On prend nos outils et le but de la matinée était de déraciner des ronces pour faire de la place aux autres espèces végétales. On rencontre des jeunes étudiants, un couple de vieux, un homme qui souhaite changer de voie professionnelle, c´est bonne ambiance et je suis contente de moi après cette matinée et Peter et sa crew aussi d´avoir eu de l´aide :)

Brooklyn Grange Rooftop Farm

La plus grande ferme urbaine du monde se trouve à Brooklyn ! Elle est située sur le Navy Yard, à Bldg 92 à l´intersection de Carlton et Flushing Avenue. Là, une contribution de 10$ pour le tour guidé est demandée. A Bldg92, vous pourrez visiter l´une des 3 fermes de Brooklyn qui est aussi la plus récente, aménagée en 2012.

C´est Robin qui nous accueille, on est un groupe de 25 personnes. On monte directement sur le toit au 11ème étage et déjà rien que la vue sur Manhattan, le pont de Brooklyn coupe le souffle !
Robin nous explique qu´ils sont 10 employés à temps plein, une vingtaine de volontaires ou stagiaires. Il y a également des immigrés qui sont là aussi pour apprendre l´anglais et à être à l´heure, tout un programme social.

On y fait pousser des légumes, des fleurs, on voit 2 ruches pour les abeilles, d´ailleurs on peut acheter un pot de miel à la fin de la visite pour 7$. Les récoltes sont principalement vendues aux restaurants locaux mais aussi sur les marchés. Ils font à la demande, par exemple un resto vietnamien souhaitait du basilic et de la verveine. Ils ont en fait cette année.

Sous serre, on voit les mini-pousses et les herbes. Cela sent super bon !

Il y a même un poulailler qui sert principalement d´éducation pour le programme d´éveil pour enfants, ils vendent ensuite les œufs sur les marchés.

La Grange Farm sert aussi de lieu pour le yoga, des défilés de mode, de cinéma en plein air.
Ils recherchent constamment des toits pour pouvoir faire de nouveaux jardins, mais cela demande une étude poussée dû au poids d´une telle ferme que peut supporter un toit.

Visas, passeport, formalités d’entrée…conseils pour préparer au mieux votre voyage
Formalités pour partir en voyage à l’étranger