La Color Run à Cologne

Dans la série des évènements de course à pieds, la Color Run organisée par Reebook fait sa première tournée en Allemagne et avec Virginie, on ne voulait pas rater l´évènement sur Cologne à Rheinauhafen.

L´équipement pour la Color Run

Après avoir eu la chance d´avoir des places dès l´ouverture des réservations en ligne, on s´est fabriqué des tutus colorés fait en 10 minutes chrono ! Il suffit d´un élastique de la largeur de votre bassin et de 3 mètres de tulle de la couleur de votre choix. J´ai découpé ensuite des bandes de 10cm de largeur et les ai enfilé en faisant un nœud autour de l´élastique et ce, toute la largeur de l´élastique. Le tout pour un budget de 6 euros par tutu.

Voici le résultat :

Lors de la prise en charge des dossards, on trouve dans le sachet :

– un t-shirt blanc Color Run 2013 signé Reebook
– un paquet de couleur
– un bandeau blanc Color Runner
– un bracelet en tissu

Il est possible d´acheter d´autres accessoires officiels Color Run comme des tutus tout faits (10 euros), des chaussettes montantes, des foulards, d´autres sachets de couleur, etc…

L´évènement Color Run

On s´est donné rendez-vous avec Virginie à 10h30 à la gare de Cologne, on enfile nos tutus et on se rend vers la ligne de départ de la Color Run située non loin du musée du chocolat. On se fait coller un faux tatouage au passage et on observe les tenues des autres participants. Le soleil brille et tout le monde est de bonne humeur !

Le départ était lancé à 11h et vu le nombre de participants (15.000), les départs partaient par groupe toutes les 5 minutes. On se fait rafraîchir par des tuyaux d´arrosage et des bouteilles d´eau fraiche sont distribuées.

C´est enfin à notre groupe de partir, on commence au premier kilomètre de la Color Run par se faire asperger de couleur jaune puis après un autre kilomètre, on continue à courir à l´ombre, vient la couleur bleue puis verte et juste avant la ligne d´arrivée, le rose !

Les volontaires animent le parcours, les gens se tapent dans les mains, s´arrêtent prendre des photos, se roulent par terre dans la couleur, une excellente ambiance qui rappelle presque le carnaval du mois de février !

La ligne d´arrivée est franchie sans aucune difficulté. 5 kilomètres se parcourent facilement, par contre, je ne saurais vous dire le temps qu´on a mis car nous n´avons pas fait attention à l´heure. Après, il est possible d´acheter une bière fraiche, des saucisses (on est en Allemagne) et puis on trouve la scène pour la fête finale. Les participants sont invités à sauter, à lancer leur sac de couleur, à danser, célébrer la couleur en musique !

Impressions

Ce n´est pas le rendez-vous des sportifs, et il faut aimer se prendre de la farine colorée et en avoir partout sur soi. Le passage à la douche était d´ailleurs terrible !

La moyenne d´âge tourne plutôt autour de 20 ans et attire plus les filles que les mecs.

Mais on trouve aussi des familles :

Il faut quand même prévoir que la farine vole partout et qu´on peut la respirer ou en avoir dans les yeux rapidement. Donc attention tout de même.

Le semi-marathon de Bonn
Un week-end gourmand à Paris