Interview de Sabrina sur son premier voyage en Asie

Cette fois-ci, je suis allée interviewer ma copine de fac, Sabrina, dans un endroit bien sympa, le Salon Schmitz dans le quartier belge de Cologne.

1. Que fais-tu depuis tes études à Paris et quels sont tes projets actuels ?

Venant de Lorraine, la vie parisienne était pour moi un rêve avec ses bâtiments haussmanniens, ses musées mais c´est également une ville qui fatigue. Je suis arrivée à Cologne en Juin 2011 pour le travail et j´ai été surprise de la bonne atmosphère qu´il y règne, les gens sont sympas, on se sent plus en sécurité et les prix pour les sorties ou le logement sont bien plus abordables. Sur le très long terme, je ne sais pas si je serais toujours à Cologne mais pour l´instant je souhaite rester à Cologne.

2. Parlons donc voyage, où es-tu allée lors de ton dernier voyage ?

Je suis partie avec 5 copines en Thaïlande au mois de mars 2013 pendant 3 semaines. C´était mon premier voyage lointain et je n´ai eu que des retours positifs de mes proches y étant allé, c´est actuellement une destination à la mode. Puis, la Thaïlande offre non seulement de jolies plages, mais aussi une culture exceptionnelle, de l´aventure et du sourire :)

3. Comment as-tu organisé ton voyage ?

On a réservé les billets d´avion au mois de septembre 2012, près de 7 mois en avance. Ensuite, j´ai recherché des informations sur des sites spécialisés sur la Thaïlande et sur des forums de voyageurs comme le Routard ou celui du Lonely Planet. J´ai combiné plusieurs sources pour boucler notre itinéraire. Nous avons réservé aucun hôtel, ni bus ou excursions car nous avons lu partout que tout se négociait sur place. Les billets aller-retour, un sac à dos, la liste des endroits qu’on voulait voir et c’était parti pour l’aventure!

4. Donc aucun hôtel réservé avant le départ?

Non, on allait demander des disponibilités dans les guest houses puis on négociait le tarif des chambres, cela revenait par personne entre 3 et 12 euros la nuit selon l´équipement et l’emplacement (clim, wifi, etc…) On s’est juste fait plaisir à Bangkok en prenant un hôtel de Backpacker qui possède une piscine sur son toit. On a payé 10 euros la nuit mais quelle fraîcheur en hauteur, on était vraiment heureuses. Dans une ville aussi étouffante que Bangkok, ça nous a fait le plus grand bien ! Sinon certains établissements ne voulaient nous prendre qu´à condition de faire quelques excursions donc il faut faire aussi attention. On a pris certaines excursions dans les vraies agences spécialisées sur place comme l´excursion de promenade sur dos d´éléphants qui dure 7 heures, les cours de cuisine Thaïlandaise, excursion du marché flottant. Mais j’ai préféré les excursions qu’on a organisé nous-même, c’était bien plus authentique. Au lieu de voyager dans des bus pour touristes, nous voyagions dans des bus locaux, sans clim et bien plus étroits, mais en compagnie de thaïs et non d’occidentaux !

5. Quel a été votre trajet en Thaïlande ?

Nous sommes arrivées à Bangkok où nous sommes restées trois jours, ensuite nous avons pris le bateau pour aller sur les îles de Koh Tao et Ko Phangan, puis nous sommes revenue sur Bangkok pour une journée, ensuite nous avons pris le train pour aller à Chiang Mai où nous sommes restées 4-5 jours, retour sur Bangkok d’où nous avons facilement pu organiser une excursion vers Ayutthaya, puis nous sommes allées 3 jours à Kanchanaburi où nous avons vu le pont de la rivière Kwai et les magnifiques chutes d´eaux d´Erawan.

 

6. Le bus, c´est cher ?

Il faut compter pour une excursion d´une journée au moins l´équivalent de 6 euros par trajet. L´excursion organisée nous revenait à 12 euros par personne, entrées des temples comprises, ainsi que le repas du midi et les boissons.

7. As-tu fait des vaccins avant ton départ ?

Oui, celui de l´hépatite A et de la Typhoïde. Par contre, il y a beaucoup de moustiques, il est conseillé de prendre du produit spécialisé pour les moustiques tropicaux. Personnellement j’ai acheté du NoBite chez Globetrotter, le seul qui tient la route dans des pays tels que la Thaïlande. Et en cas de piqûre, une anglaise m´a conseillé d´appliquer du baume du tigre acheté sur place, celle de couleur rouge.

8. Niveau alimentation, c´est adapté aux touristes?

C´est vrai que l’offre du petit déjeuner est adapté aux goûts européens avec des œufs, des toasts et des haricots par exemple. Mais dans la rue, on trouve facilement des plats typiques comme le pad thai ou le fried rice, des nouilles sautées à la sauce d´huître, aux crevettes ou au poulet avec des légumes ou la même avec du riz. En dessert, il y a les sticky rice with mango, du riz gluant avec du lait de coco servi avec des morceaux de mangues dessus. Ce que j´ai aussi appréciée ce sont les fruits frais servis avec du sucre au chili, super bon et super rafraîchissant !

9. Ton plus beau moment ?

Les chutes d´Erawan. On parcourt une nature sauvage et préservée. Le long du chemin, on découvre 7 magnifiques cascades, l’eau est turquoise et on peut s’y baigner. A couper le souffle (et là c’est à vous de deviner si je fais plus référence à l’ascension ou à la beauté du lieu ;-) !

10. Le moins intéressant ?

L´excursion des marchés flottants près de Ratchaburi qui fut au final un attrape-nigaud car il n´ y avait que des chinoiseries à acheter. Petit réconfort tout de même, nous avons fait un passage par les khlongs et c’est là que nous avons pu découvrir quelques tranches de vie bien plus authentiques.

11. Merci Sabrina pour ces nombreux détails. La dernière question pour finir : ton rêve de voyage le plus fou ?

Le plus fou je ne sais pas, mais ma destination de rêve c’est le Pérou, voir le Macchu Pichu, puis se rendre en Bolivie pour découvrir les geysers du sud et le désert de sel.

La Pura Vida au Costa Rica – Interview de Martin
Les métiers qui font voyager : l´interview de Julie, hôtesse de l´air chez Swiss