3 jours sur l´île de Texel – Partie 1

Nature, calme, mer, … voilà ce que nous sommes venus chercher avec ma copine Virginie sur cette île magnifique située à 600 kms de Paris.

Voici quelques chiffres-clés pour vous faire une idée de l´endroit :

Communes7 villages, Den Burg est la capitale
Population
13.500 habitants
Superficie170 km²
Longueur24,7 km
Largeur9,5 km
Longueur de plage30 km
Piste cyclable135 km

Depuis Cologne, il faut compter 4h de route pour se rendre jusqu´à l´île de Texel située tout en haut de la . Nous avons fait une halte à Den Helder avant de prendre le ferry afin de faire quelques courses et de découvrir le centre-ville. Les canaux sont petits et il est agréable de se promener dans les petites rues commerçantes où vous pourrez y faire un peu de shopping si le cœur vous en dit.

Nous arrivons ensuite au ferry, dont le passage pour une voiture revient à 36,50 euros aller-retour. Pendant les 20 minutes de traversée jusqu´à l´île de Texel, nous profitons d´un coucher de soleil magnifique. Il est possible également de prendre un café au restaurant du 2ème étage.

Une fois arrivée sur l´île, nous avons besoin de 15 minutes pour arriver à notre petite maison louée pour 3 nuits chez Hans et Riet.

Nous avons effectué la réservation via AirBnB. Le plus : un grand jardin avec un poulailler et surtout le sauna :)

Après une bonne nuit, nous avons longé la côte Ouest de l´île (où se trouvent les duneset le parc naturel). Il faut savoir que l´accès aux dunes est protégée sur une bonne partie et que l´accès aux plages ne se fait qu´à partir des communes de l´île. Les plages où la baignade est surveillée et autorisée se fait en accédant aux pavillons 17, 19, 20 et 21.

Nous avons tout de même fait une halte pour nous promener dans la forêt de pinèdes qui est très jolie aux couleurs de l´automne et en chemin, nous avons aperçu un groupe de runners trail.

Nous avons fait nos déplacements en voiture, mais il est possible de louer des vélos, l´île est équipée d´un important réseau de pistes cyclables.

A savoir également : le stationnement sur l´île des véhicules est payant et les panneaux ne sont pas toujours visibles (en d´autres termes, un attrape-touriste car ce sont les communes et non la police qui verbalisent). L´amende revient à 58 euros si jamais vous n´avez pas mis de ticket. Le mieux est d´obtenir la vignette auprès des communes qui coûte 15 euros.

Nous nous sommes garés près du pavillon 19 dans le village de « De Koog », où nous avons passé quelques heures au soleil sur la plage et nous nous sommes même baignées à la mi-octobre !

Puis on a pris un petit encas au bar de la plage où l´on a pu déguster la liqueur locale « Juttertje Kruidenbitter » qui était offerte avec nos cafés.

Nous sommes reparties en voiture jusqu´à De Slufter (8 minutes de trajet depuis De Koog) pour accéder au parc naturel des dunes amenagé en 2002.

Cet espace de 4300 hectares s´étend sur l´ouest de l´île avec ses 22 kms de longueur sur 4 kms de largeur. Vous y verrez une faune et flore exceptionnelle, surtout le chenal principal et les vasières où les oiseaux migrateurs (barges, oies, canards, harles, arlequins) se retrouvent .

Un très joli spectacle pour les amoureux de la nature.

Il est possible également de voir des phoques en faisant une excursion en bateau qui inclut une dégustation de crevettes.

Clubs et résidences de vacances au Pays Basque
Visas, passeport, formalités d’entrée…conseils pour préparer au mieux votre voyage